Wed 23rd of Aug, 2017
heure de connex° :
1 H 41 pm
dernière m-à-j :
vendredi 18 août 2017


 

*¤~ Accueil ~¤*

Clara's Spot

Tatu News

Les Champi-pis

Le Brochet

Le Sandre

La Carpe

Pêches Diverses

Ma vie des Comics

Hommages

Felletin

News (archives)

Screen-Shots

Liens

delaplace.aymeric c/o neuf.fr
( remplacer le "c/o" par @ )

 

Champignons

 

Trouver des Champignons..

Il faudrait tout d'abord établir une stratégie d'approche du champi. Si on attaque plusieurs espèces de front dans des "rushs" incontrôlés, on peut facilement revenir bredouille et définitivement cassé !...

Âne est fait,

s'il faut pouvoir connaître un ou plusieurs "coins" pour les enchaîner convenablement et en présumant de nos forces, il faudrait encore prévoir le jour, en fonction de la dispersion et de la qualité des averses, qui donnent naissance à ces "pousses"...

Ou alors, on va au hasard de nos quêtes en ne choisissant qu'une seule espèce dont on va à la recherche le jour opportun (s'il a plu la nuit précédente par exemple), et dans la région des intempéries !!.. ..et oui !... Il faut consulter les gens du coin pour savoir s'il a plu à l'endroit où on veut rechercher ou ailleurs, et orienter dans ces directions.


Le Plateau de Millevaches et son Parc Naturel Régional sont idéaux pour la quête du Graal !!...

Pour la Girolle, dès qu'il pleut au mois de mai, on peut commencer à chercher des pousses. Pour revenir quelques jours plus tard voire plusieurs semaines, et récolter les nappes en prenant soin de laisser les pousses pour la repousse... Et continuer jusque parfois en novembre, avant les 1ères gelées. Encore que la Girolle soit connue pour sa faculté d'être totalement absente certaines années. Ensuite, privilégier les bois de petits Chênes, si possible avec des ronces, et même très escarpés. L'humidité du sol est la clef de leur pousse...


2 kilos et demie sur un seul coin !..
..une bonne année 2004, pas comme 2005 !...

Pour la Girolle dite "grise", elle se produit un peu où elle veut mais surtout entre les conifères et abonde par nappes. Elle a besoin d'une grande humidité et fronce pendant la pluie. La meilleure est la Chanterelle en tube, son pied est de la même couleur que le chapeau dans les fauve foncé. Il existe d'autres sortes de Chanterelles dans les même taille comme la jaunissante (au pied jaune vif presque translucide sous la pluie), la mélanoxeros (mêmes couleurs mais très claires), la cendrée ; noire et plus petite, comme la "Friese" qui est jaune comme une "girolle". L' "ondulée" est une "pseudo" Trompette des morts de couleur fauve...

Des Chanterelles ondulées (Pseudocraterellus undulatus ou sinuosus) toutes blanches !

Pour la Trompette des Morts, il faut absolument trouver un bois voire un sous-bois de Hêtres et noisetières. Si ce n'est pas du Hêtre, elle ne sera pas présente !...


Plus de 2 Kilos de Trompettes en une petite matinée, c'est terrible à nettoyer !!...
Une fois sèches, elles tiennent dans deux bocaux de 500 ml !...

Il faut aussi quelques ronces et une grande humidité. Elle est très fidèle, même si parfois elle fait l'absente, comme la Girolle !!...

Pour les Cèpes, ils poussent un peu partout mais pas sous les douglas ; il faut que lorsque l'on passe sa main dans la frondaison du sapin, ses aiguilles nous piquent. Si elles se tordent en douceur, il n'y aura rien là dessous !! Certains conifères font venir des "têtes de nègre" ou des "muscats", et par endroits, selon le vent et la proximité de "mères" (des espèces de grosses girolles toutes blanches), il peut se produire des rondes de plusieurs dizaines d'individus qui vont se répandre en éparpillant leurs spores. Pour la raison qu'après une intempérie, les "spores" s'enfoncent dans le sol, et viennent à entrer en contact avec le "mycelium", commun avec plusieurs autres espèces de Bolets et d'Amanites, et créent ensemble ces pousses et repousses qui parfois s'enchaînent plusieurs semaines de suite sans faiblir !... D'aucun racontent que le matin les a vu amasser de beaux spécimens, pour en retrouver tantôt de nouveaux !!!...


50 Kilos de Cèpes de Bordeaux en trois heures de temps !!..
..mais il n'y aura pas beaucoup plus de pousses en cette fin d'année 2005...

Pour ce qui est des autres espèces, le hasard fait parfois trouver des Coulemelles, d'autres fois des Rosés, ou encore des Pied-de-Mouton par petits groupes...


De belles Coulemelles à faire en omelette !...

Un Bolet pomme de pin !

Conserver les Champignons..

Soit on peut les conserver frais ou secs, soit on peut les conserver précuits ou cuits. Les conserver secs permet de les garder pendant un temps illimité...

 

Sécher un champignon prend environ deux semaines.

La meilleure solution pour les gros champignons comme les Bolets, c'est de les couper en grosses tranches et de les enfiler le long d'une ficelle de boucher pour les faire sécher comme du linge. Si on s'aide du soleil, c'est encore mieux !... Mais même si des trous de vers apparaissent, et qu'ils se multiplient sur la surface des champignons, ce n'est pas grave parcequ'une fois les champignons séchés, ces petites bêtes en partiront naturellement.
Pour les conserver ensuite, il faut les placer dans des bocaux ou dans un baril de lessive (comme la maman de Vincent fait) ou encore dans des boites en métal, en prenant soin de vérifier qu'ils restent bien au sec. On peut rajouter des feuilles de Laurier séchées ou/et des grains de Poivre entiers qui capteront l'humidité.

Pour les petits champignons comme les Morilles ou les Trompettes, on les place sur une planche et on les met au soleil ou dans un grenier en attendant que ça sèche... Parfois certains pourrissent en se faisant dévorer par des vers, alors il faut trier les pourris et les aérer plus souvent aussi en les remuant.

 

La conservation des Cèpes à l'huile d'olive nécessite un blanchiment durant 2 à 3 minutes dans du vinaigre en ébullition. Les égoutter longuement puis les essorer dans un linge pour les mettre en bocal avec quelques feuilles de Laurier et les recouvrir entièrement d'huile d'olive.

On peut aussi conserver les champis à l'huile d'une autre façon (pour l'apéro par exemple).
Les blanchir à l'eau pendant 10 minutes, les égoutter, les ranger en bocal par couches alternées d'une feuille de Laurier, de quelques grains de Poivre et quelques Clous de Girofle. Les recouvrir entièrement d'huile en les laissant mariner un bon mois pour ensuite pouvoir les consommer. La durée de conservation est illimitée et on peut les manger tels quels avec un filet de vinaigre.

Si les champis se mettent à boire l'huile, il faut en rajouter jusqu'à les recouvrir de nouveau.

 

On peut conserver presqu'une année entière des champis grace à du gros sel.
Il suffit de les laisser sécher sur un linge pendant trois bonnes heures, puis de les ranger en bocal en alternant les couches de champis et de gros sel, et en finissant par une couche de gros sel.
Ensuite, il suffit de les garder au frais.

 

On peut aussi les conserver au naturel, dans des bocaux stérilisés...

Il faut d'abord les laver à grande eau à plusieures reprises, puis les cuire pendant 10 minutes dans de l'eau avec un jus de citron. Après les avoir égouttés, et plongés dans de l'eau froide durant 10 autres minutes, il faut bien les égoutter et les éponger sur un linge très propre !...
Les mettre dans des bocaux en rajoutant, pour 1 kilo de champis, 2 litres d'eau salée par 20 grammes de sel. Chauffer l'eau pour dissoudre le sel puis laisser refroidir avant de verser dans les bocaux.
Une fois les bocaux bien refermés, les stériliser pendant au moins 1 heure si le stérilisateur monte à plus de 100°C, sinon multiplier le temps de stérilisation pour une longue conservation (1 an maximum).

 

A.D

 

:: haut de la fenêtre

°¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ - Vegas 23 - ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤°