Wed 23rd of Aug, 2017
heure de connexį :
1 H 42 pm
derniŤre m-ŗ-j :
vendredi 18 aoŻt 2017


 

*¤~ Accueil ~¤*

Clara's Spot

Tatu News

Les Champi-pis

Le Brochet

Le Sandre

La Carpe

PÍches Diverses

Ma vie des Comics

Hommages

Felletin

News (archives)

Screen-Shots

Liens

delaplace.aymeric c/o neuf.fr
( remplacer le "c/o" par @ )

 

 

.: C'était en 2005 :.

 

Un peu de Counter-Strike

Tags récents (tempdecal.wad)

 

 

Les SkeletonS

Le Nuked-Site Officiel...

 

Les Moutons de Pascal...

J'ai pu suivre Pascal Rondier dans son travail quotidien.

Eleveur de moutons, il doit en avoir une bonne cinquantaine.. lorsque plusieurs naissent en même temps, la mère n'en reconnait pas plus de deux car elle n'a que deux tétines, donc elle rejette souvent les autres s'il y en a, mais parfois aussi, elle rejette le second. Et alors que certaines brebis peuvent adopter un petit d'une autre, parfois un agneau peut se retrouver orphelin. C'est pourquoi chez Pascal, il y a un agneau qui tete le biberon le soir au coin du feu.. (avis aux amatrices, hum ?).

La montée à la bergerie dans le 4x4 Land-Rover.

On peut voir quatre races différentes dans ce simple cliché... Celle du fond à la peau rose est locale.

Il faut au moins ça pour monter à la bergerie en plein hiver..

..et ça pour bien y travailler !...

Quand les mamans bouffent, les petits se balladent...

Et dès que le patron est là, tout ce petit monde devient très bruyant...

Parfois, une brebis vient à mourir...

Comment ils ont des petites têtes sympas ceux là, non ?

Allez à plus pour un prochain reportage (hehehe) !

 

 

.: C'était en 2006 :.

 

Automne-hiver...

Ici, à Felletin, tout va pas trop mal. Les 1896 habitants de cette petite bourgade ont fort à faire entre leurs vies familiales et les problèmes collectifs.

Primo, apr√®s une bien belle saison du C√®pe qui a vu cette amicale mycose donner de partout plusieurs semaines durant, √† tel point que quelques arbres dans un champ ont pu produire plusieurs kilos de cet excellent com√©stible ; je suis s√Ľr que les ventes de cong√©los et de bocaux ont d√Ľ tripler par rapport √† l'ann√©e derni√®re !...
Non, le plus étonnant ne fut pas l'abondance des Cèpes ni la rareté de la Girolle, mais bien la date de la dernière belle poussée de celle-ci qui fut la plus tardive : aux alentours de la mi-décembre ; on pouvait encore trouver, sous les feuilles, plusieurs centaines de grammes à une livre de ces petites fées jaunes...

Secundo, la France du Rugby a une superbe année devant-elle : le Top 14 haletant, l'Europe à rebondissements, les VI Nations sur un plateau et la Coupe du Monde 2007 superstarring the whole world of the Ovalie (si chère à Bernard Laporte :), promettent de superbes images à se souvenir dans cinquante ans, lorsque nous serons tous confinés dans des résidences à atmosphère artificielle, en attendant qu'elle se recréée et redevienne jouable !...

Tertio, et dans le même sens, nous avons vu tomber plus de 45 cm de neige en 48 heures à la mi-janvier.
Pour reconna√ģtre qu'il n'y a pas plus de plan ORSEC chez nous que chez nos voisins de Gu√©ret..
..m√™me la DDE a d√Ľ faire face √† des probl√®mes de ravitaillement en carburant puisque la neige ayant rompu les lignes √©l√©ctriques, et sans g√©n√©rateur de secours, les pompes ne pouvaient plus fonctionner !!..

Quant à EdF, même si avant leur introduction sur le marché boursier ils avaient tenté (et parfois échoué) de réduire leurs effectifs en fermant des bureaux un peu partout en France (histoire de dégager une plus-value immédiate...), ils doivent se rendre compte qu'une société cotée en bourse ne peut être ni performante ni attractive si elle ne sait pas redistribuer l'éléctricité dans des cas météorologiques comme celui-là dans un délai de 72 heures.


..matinée du mardi 23 janvier 09:50, alors que la neige avait commencé à tomber la veille au soir...
Notez l'épaisseur de la neige sur les fils éléctriques comme quoi elle a été des plus grasse et des plus collante...

Les services des communautés de communes ont fonctionné de façon complètement indépendente et anarchique. Certains personnels, n'ayant pas reçu d'ordres contraires sont restés chez eux à ne rien faire alors qu'ils auraient pu justement appuyer les interventions des autres acteurs de la vie rurale si leurs hiérarchies respectives en avaient requis l'emploi.

Tout un village, dépourvu de services communaux car il comporte peu d'entreprises et beaucoup de retraités, sans grande volonté politique de faire appel à l'état, coupé du monde pendant 5 jours, n'ayant pas de générateur de secours ni fourni par EdF, s'est vu livré à lui-même pendant cette période. Un couple dont un conjoint, étant invalide à 90% et ayant requis le service d'une aide à la personne (qui ne pouvait donc plus venir par ce temps) n'a pas été aidé alors que les grandes routes étaient, elles, nettoyées...
Certaines familles se sont retrouv√©es avec -1¬įC dans leur salon apr√®s 5 jours d'interruption quand d'autres attendaient encore une semaine apr√®s...
Non ! cela ne peut pas continuer ainsi en Creuse alors que nos voisins corréziens avaient leurs routes nettoyées le jour même et des ravitaillements fréquents. Serait-ce lié au fait que Chirac ait commencé sa carrière politique chez eux ? Oui !!...
C'est vraiment très con à dire et à penser mais en France de nos jours, cela fonctionne ainsi.
La Corr√®ze ne souffre plus de son enclavement gr√Ęce aussi aux efforts de ses politiques qui sont fortement appuy√©s au plus haut niveau.

En Creuse, le Puy-Judeau, lieu de naissance de Pierre Juillet, au sud-est de Vallière, rassemblait de temps à autres, en fonction de la gravité de la question politico-économique du moment, une partie de la hiérarchie étatique.
Mais cela n'est plus et la seule motivation des politiciens pour appara√ģtre en Creuse semble purement d√©magogique (France d'en bas, populisme, rassemblements √©cologiques ou contestataires).

Nous avons aussi avec le d√©put√©-maire de Gu√©ret, Michel Vernier (PS), le d√©put√©-maire de Cressat, Jean Auclair (UMP - remarquez cette bonne vieille t√™te de scarla √† la Pasqua !.. :), qui, outre ses apparitions m√©diatiques fr√©quentes issues de ses frasques tr√®s primaires (il avait cri√© le fameux '..√† poil !...' √† S√©gol√®ne Royal durant une s√©ance de l'assembl√©e nationale ; un exemple de tact et de finesse) et son rejet pour les causes perdues (le ch√īmage repr√©sentait +9% de la population active au moment o√Ļ il critiquait les ch√īmeurs et leur sens de la r√©alit√©), est le fid√®le (comme tant d'autres) de Sarko, qui, lui, fait para√ģtre son livre en italien pr√©fac√© par le pr√©sident du parti n√©o-fasciste italien, le MSI...

Aujourd'hui, Jean Auclair soulignait dans La Montagne-Creuse que des guerres pourraient se produire, li√©es √† la mont√©e en puissance de petits Hitlers... Aurait-il voulu envoyer un compliment √† son ma√ģtre par ces mots trop emplis d'√©loquence ou voulait-il simplement nous pr√©venir √† demi-mots de ne pas voter pour Sarko ?! Dans tous les cas, ils n'auront m√™me pas besoin de se prostituer aupr√®s des fid√®les de LePen si celui-ci n'entre pas en campagne (pas assez de signatures de maires) puisque ce travail de fond a d√©j√† √©t√© fait !!!...

A ces propos je vous conseille l'excellent site personnel du maire d'Aubusson : Michel Moine...

Et si vous en voulez encore plus, voici un site tr√®s int√©ressant m√™me si on peut ne pas √™tre d'accord avec les id√©es des uns ou des autres (notamment vis-√†-vis des 35 heures) : Lo√Įc Le Meur...

A part ça, la pêche est calme, le temps s'adoucit, les mines ont l'air suffisamment reposées pour encaisser les 6 prochains mois. Et la mer est encore basse.. ..pas de quoi être inquiété par le réchauffement de la planète dans l'immédiat ! :))

A propos de ces questions √©cologiques sur notre patrimoine commun : la Terre ; Cib√®le chez les grecs, parcequ'elle est (√©tait ? :) si belle.. ..a priori, vers 2070, nous conna√ģtrons 10 fois plus de canicules qu'aujourd'hui (crierait-elle : << ..√† mort ! les vieux pollueurs !... >> ? :)).
A voir absolument : Une Vérité Dérangeante (An Inconvenient Truth) - Al Gore.

 

 

 

.: C'était en 2007 :.

.: Internet :. (en Creuse)

On a coutume de dire que la Creuse est un département sinistré ou encore que c'est le 'trou-du-cul' de la France !..
..nous, nous avons le haut-d√©bit via l'ADSL qui court du nord au sud et d'est en ouest ; gr√Ęce aux professionnels et aux collectivit√©s locales, ainsi qu'√† l'aide de quelques personnes dynamiques qui insuflent le changement et cherchent √† harmoniser la culture et son accessibilit√©. Le haut-d√©bit via Wi-Fi est aussi en cours sur les zones non reli√©es par la fibre optique : les petits villages du plateau et autres...

Neuf.fr étant le seul à dégrouper permet même le dégroupage total (téléphone illimité, tv et plus de facture Fce Télécom).

Conséquences :

  • nous n'avons plus besoin d'amplificateurs de signal HF (puisque nous avons quelques probl√®mes li√©s aux monts et plateaux ; √©tant √† 650m d'altitude √† Felletin par exemple) car nous recevons par internet plus de cha√ģnes que sur la TNT (qui ne fonctionne donc pas ici...).

  • les liaisons avec les serveurs (de jeux par exemple) sont beaucoup plus stables et plus performantes en terme de 'ping'.

  • le confort de la connexion haut-d√©bit d√©mocratise et r√©volutionne son utilisation.

Le site très informé et très intéressant d'un jeune creusois très dynamique : David Daroussin (à mettre en favoris absolument).

 

- ~* ¬į ¬§ ¬į *~ -

 

 

.: Jeux éléctroniques en ligne :.

Le Poker façon pro. :
..je m'entra√ģne √† mon future m√©tier : joueur de poker pro !...
Sur le site Winamax.com, on peut jouer au poker soit pour de faux, soit pour de vrai !!

Il suffit de créer un compte et on peut jouer via une interface java assez originale pour le coup :

On s'enregistre sur le site et on peut directement jouer en simulation avec une prime de départ de 1000$, renouvelable mais limitée à 2-3 par 24 heures.

Dès qu'on le veut on peut s'inscrire sur des tournois ou des challenges qualificatifs pour les tournois satellites au WPT (World Poker Tour) et peut-être se qualifier pour le WPT et gagner des centaines de milliers de dollars voire des millions !!!... On y croit tous !...

Voici l'interface de selection du type de jeu et de la table :

Si ça en tente quelques uns, rejoignez moi sur une table en Hold'em (comme à la télé avec Bruel ; d'ailleurs le site affiche une image de lui en train de commenter le WPT...) !...

: http://www.winamax.com/poker/

 

Le Bridge façon pro. :

S'il est un jeu de carte plus que stratégique, c'est bien le bridge.

D'aucun pourraient vous le faire d√©couvrir dans d'autres contextes et pour d'autres raisons mais gr√Ęce √† BBO (Bridge Base Online), on peut apprendre et jouer contre des joueurs internationaux, cap√©s ou non !..

L'interface BBO en images :

..les listes des joueurs connectés, avec les options telles le profil du joueur que l'on clique, le niveau et les types de jeux, la table sur laquelle il joue à cet instant, etc.


La liste des tournois qui se jouent à cet instant, et leur localisation géographique...

Apprendre c'est bien, surtout quand on sait le degré de précision des annonces mais jouer et progresser ne peut se faire que par la pratique et le partage des connaissances.

Via BBO, on peut faire partie d'un groupe et se rencontrer plus souvent que dans la r√©alit√©. M√™me si J-J. B. mon voisin a d√©j√† invit√© des compagnons de jeux √† d√ģner et a r√©ussi √† tisser des liens internationaux, il continue de jouer sur BBO pour acqu√©rir un meilleur niveau.

: http://online.bridgebase.com/

 

.: Les Cèpes :.

Pas de Cèpes cette année !!...

Pas plus de 3-4 kilos par cueillette (les bonnes semaines) ! D'aucuns pensent que tout se perd et "les fruits d'hier sont aujourd'hui verreux, blets ou encore rachitiques". Les anciens sont devenus abandoniques par rapport à la nature mère...

Mais nous avons l'espoir de jours meilleurs, de récoltes futures miraculeuses, de Truites de 60 et de Sandres de 90 centimètres !!

le beau Tête de Nègre !..
..on dirait un faux !...

Par contre, autant de Cèpes de Bordeaux que de Têtes de Nègre, fermes mais parfois dévorés par les limaces, dont la prolifération cette année a interloqué tout le monde... D'autant qu'un papillon jaune avec quelques petits points noirs est apparu de façon spontanée et par centaines autour des lumières de la ville ou sur les murs.. ..comme une invasion !!!

Etrange année en vérité, n'est-ce pas ?

 

 

.: C'était en 2008 :.

 

La pêche

L'ouverture du Brochet..

 

..pourquoi est-ce si important ?

Parceque dès l'ouverture du Brochet, on a le droit de pêcher de toutes les façons ; sans parler du ver de terre : au vif, au leurre, au mort-manié ou encore au mepps à pompom rouge...

Cette ann√©e commen√ßait vraiment mal pour tout le monde en plus du fait que le barrage des Combes √©tant soumis √† des imp√©ratifs li√©s aux conditions m√©t√©os, les frayes ont √©t√© bouscul√©es et nombre d'oeufs se sont retrouv√©s √† l'air libre pendant plusieurs jours ce qui a d√Ľ les d√©truire.. ..bonjour le renouvellement des poissons sauvages au barrage !...


..plusieurs poches d'oeufs de Perche dans des racines mais à l'air libre...

Mais depuis que le soleil revient, les poissons ressortent de leurs trous et la vie halieutique reprend son cours.


..le joli Brochet de 54 cm...


..un beau Brochet de 65 cm...


..la grosse Perche de 35 cm.

Pour une première sortie 'sérieuse' depuis l'ouverture, j'ai fait trois Brochets dont un de 45 cm environ rejeté à l'eau immédiatement, un de 65 et un de 54. Ainsi qu'une belle Perche de 500 g pour 35 cm !...

Deux potes avec qui j'étais ont été décrochés par le même Brochet (90 cm ? ..par manque de sérieux et d'expérience...) mais l'un d'eux (David) a fait une belle Perche de 37 cm.

 

'><{ ),) )')|( |¬į}>

 

J'avais fait une Anguille de quelques 60 cm après le barrage d'Eguzon, David avait sorti une Tanche sur la Sédelle et, aux Combes, un Sandre de 74 cm et près de 4 kilos (presque comme le mien de 2005) aux Vers de terre.


..la belle petite Tanche !

J'attends encore un beau Sandre mais de bons pêcheurs qui sortent régulièrement m'ont affirmé qu'ils en voyaient de moins en moins...

Lundi dernier (28 juillet), j'ai refait un Brochet de 54 cm, une petite femelle très belle puisqu'elle a fini dans le frigo !!


54 cm non pesé mais deux beaux filets !...

Malheureusement, nous avons remarqué beaucoup de poissons morts flottants dont un gros Sandre (dans les 70 cm) et une Carpe moyenne (dans les 6-7 kilos).

 
Leur mort est-elle d√Ľe aux fa√ßons dont les p√™cheurs "no-kill" les attrapent et les remettent √† l'eau, est-ce d√Ľ au fait d'une temp√©rature de l'eau excessive pendant la fraye, lorsqu'ils perdent beaucoup de forces ou est-ce tout simplement d√Ľ √† l'eau qui deviendrait impropre ?
 
Grand mystère...

 

Les Combes

..ils ont vidé le barrage des Combes...

<< Depuis la fin ao√Ľt, le barrage a d√©j√† perdu plus de 6 m√®tres !... Sur certaines langues de terre, cela repr√©sente une vingtaine de m√®tres de largeur. Apparemment, EdF doit faire des inspections du mur et du d√©versoir, et quelques joints de dilatations ne sont pas au 'top' ainsi que quelques petites l√©zardes qui parcourent le mur ont besoin d'√™tre v√©rifi√©es. Si le barrage c√©dait, Aubusson se retrouverait sous l'eau et deux retenues principales (Lavaveix-les-Mines et Eguzon) c√®deraient aussi et Bordeaux recevrait une lame de plusieurs m√®tres de haut ; d√©vastatrice...

Pour nous (pauvres p√™cheurs), ce qui nous importe c'est la pr√©servation des poissons qui ont d√Ľ d√©m√©nager vers le mur, ainsi que de pouvoir voir la topographie des bords et donc de rep√©rer les coins o√Ļ l'on peut viser tel ou tel poisson, ou les coins qu'il faut √©viter selon le type de p√™che.

J'ai pris quelques clichés dont des panoramiques pour bien s'apercevoir de ce que ça donne :

 

Vers la 'queue du barrage'..
..vers la 'plage'.

La 'plage'.

Devant les barques.

 

En face de la 'plage'.

 

Avant le Camping.

 

Au mur.

Pour agrandir il faut faire un clic-droit et, dans le menu contextuel, choisir 'afficher l'image'.

D'ici le 26 septembre (date de la fin des travaux - a priori), le barrage sera encore plus bas (je pense) et j'aurai s√Ľrement d'autres clich√©s. >>

 

Les Combes ont repris leur niveau moyen depuis la mi-octobre 2008. Après quelques fluctuations liées au fait qu'EdF avait en partie vidé le barrage d'Eguzon, la Creuse a retrouvé son rythme normal.

Il s'est pris, durant cette période, un gros Sandre de 83 cm et plusieurs gros Brochets, dont un de 89 cm.

La Carpe par contre n'a pas bien mordu cette année et encore moins pendant ces variations de niveau d'eau.

Bonne pêche !!...

 

La famille, le boulot

Caro a testé pour vous la capsule à micro-caméra à vision nocturne, destinée à filmer l'intérieur de ses intestins en vue d'obtenir des images précises des lésions et zones de nécrose liées à la maladie de Crohn.
Malheureusement, cette petite merde de technologie s'est coincée (bordel de cul de chiottes) dans la dernière anse de l'intestin grêle et est à quelques centimètres du gros intestin mais en interdit l'accès à aucun aliment d'auncune sorte.. ..même liquide : occlusion intestinale, sonde gastrique 9mm, perfusions en pagaille et morphine aux heures de souffrance... J'ai mal pour elle...
L'erreur du médecin est qu'il a vérifié que la capsule passait à l'entrée de l'intestin mais pas à la sortie... En plus de ça, sur Paris, pour une capsule, on attend 24 heures et la sortie de l'engin sinon le patient reste sur place ; contrairement à l'expérience de Caro.
Demain avant midi (3 mars), Caroline passera sur le billard...

..(4 mars)... Revenue de la salle de réveil hier mais en soins intensifs, puisque sous morphine, le medecin lui a enlevé 30 centimètres d'intestin grêle. Il semblerait qu'il aurait presque voulu s'attaquer o gros intestin...
Mais elle se porte de mieux en mieux et arrive a se redresser.
Elle a.. "..le sourire de Dark Vador !..." (cicatrice & agrafes), sur le ventre...

Pour ce qui concerne cette maladie, il faut essayer d'aller sur Paris √† l'h√īpital Lariboissi√®re car le professeur Philippe Marteau semble √™tre le plus cap√© pour d√©terminer les solutions √† adopter avant toute nouvelle intervention chirurgicale. Le site de l'association AFA permet de communiquer autour de cette maladie.

Clara, elle, est vraiment incroyable ; elle arrive très facilement à reporter son amour et son besoin d'attention vers l'un de nous trois (entre Caro, la Mamie Madeleine, et moi), toujours le moral et elle s'émerveille d'une fleur comme d'un avion, d'un poisson, ou d'une petite chèvre (que Tatu essaye frénétiquement d'exciter).

 

 

Les nouveautés

Nous avons la réelle chance, ici, au coeur de la France, de receler de nombreuses dynamiques tant au niveau de la création artistique, de l'utilisation des nouvelles téchnologies, qu'au niveau politique.

Un artiste-Sculpteur s'est installé à Moutier-Rozeille, dans un local qui servait initialement à entreposer les légumes et champignons de l'épicier du coin.

Plusieurs ateliers-relais ont vu l'arrivée de nouveaux artisans et certaines vitrines en ville se sont vues rénovées.

Il règne une atmosphère éthérée (pf pf pff !) alors que le temps était au beau fixe depuis de nombreuses semaines. Certains arbres ont aussi commencé à croire que le printemps était arrivé...

(`¬į - ¬į ')

Les élections communales et cantonales :

Vincent a décidé de se lancer dans la vie politique de Felletin puisqu'il lui a été demandé de figurer sur la liste de Felletin 2008 avec Renée Nicoux (PS). C'est un très bonne chose pour lui comme pour nous tous car je suis certain qu'il saura défendre ses idées au conseil (s'ils passent) et parceque ses propositions sont intéressantes pour nous tous.

David Daroussin pourrait devenir suppl√©ant de Ren√©e Nicoux au Conseil R√©gional, puisqu'elle est entr√©e en campagne sur Felletin et compte bien remporter le maximum de suffrages, soutenue par la majeure partie des habitants r√©cemment install√©s, des m√©nages plut√īt modestes et de ceux qui veulent croire en un r√©el changement.

Voter pour eux dès le premier tour représenterait la meilleure action à faire en faveur d'une meilleure conservation de notre patrimoine et du renouveau de Felletin et des communes limitrophes.

Pour ce qui est de l'actualité de l'équipe en place sur Felletin, après plusieurs démissions et retournements de vestes, le Maire sortant, Michel Pinton, passe en ville ni-vu ni-connu, à part le vendredi matin (jour du marché), comme s'il sentait déjà la fin de son règne ou par excès de confiance en son éléctorat (je ne lui ai pas posé la question puisque je ne l'ai pas eu en face). En tous les cas, les rues sont bien nettoyées depuis le monument jusqu'à nous et même plus bas, route de Tulle, et ce depuis de récentes semaines !...

Au niveau régional, il semblerait que les cahotements incessants de la caravane UMP-iste, se sabordant elle-même toute seule, commence à agacer nombre de citoyens et élus...

A bookmarker absolument, le site incontournable stylee 23ers : Anti-Auclair.com.

 

.-=] ¬§ ¬į¬į ¬§ [=-.

 

 
 
 
.: C'était en 2009 :.

 

 

.: La Bourse :.

..ou la vie ?

 

C'est un myst√®re que ce lieu sacr√© du Capitalisme et surtout, on se demande ce qu'il s'y passe vraiment en dehors du fait que des masses d'argent virtuel se mettent √† d√©finir le co√Ľt de la vie, la sant√© des pays industrialis√©s, la sant√© √©conomico-financi√®re du monde entier...
..quand la bourse explose sous le joug d'investisseurs milliardaires et que la crise opère son doux cycle de recentrage, le problème est que même dans ces moments là, les "gros" veulent faire du "mou" !
Il tentent la baraka par sessions définies via des indicateurs logiques et précis. Leur but est de continuer de "prendre" tout en observant la courbe ; si elle tend à monter ou si elle tend à descendre.
Ainsi un cours, choisi pour sa faculté de prendre un peu dans un intervalle de temps délimité via des informations économiques comme un rapport trimestriel de l'entreprise ou autre parution, peut faire l'objet d'un assaut organisé (court ou moyen terme) pendant lequel il va varier entre des hauts et des bas, plusieurs fois dans la journée et plusieurs fois dans la semaine, et au final se retrouver dans plus de portefeuilles sur le moyen terme, donnant au titre plus de valeur.
Là ce sont les courtiers qui investissent régulièrement pour faire monter puis qui revendent dès que la marge leur semble bonne, et toute une partie de ceux qui ont investi s'en vont.
Dans un très court terme, un titre assailli par des "gros" peut voir une différence de plus de +20% dans un intervalle de quelques heures, alors qu'au moyen terme il sera à +2 +3%.
C'est ce qui fait "vivre" beaucoup de courtiers et d'établissements bancaires (une commission par opération ou un forfait).
En s'organisant selon une ou plusieurs tendances, les uns et les autres se suivent et se confortent dans des micro bulles. Ensuite, on change de titre et on encha√ģne. L√†, c'est la mont√©e vers les dividendes !
Pour les petits, le but est de trouver le moment et la période durant laquelle les requins vont se jeter sur le bateau de Quint (cf. Jaws) et leur faire gagner beaucoup en peu de temps.
Lorsque la crise arrive, les portefeuilles (des particuliers laiss√©s par leurs agents sur le bord de la route) sont remplis de titre sur-√©valu√©s puis s'appauvrissent et les pertes s'encha√ģnent, les petits (plus nombreux mais moins lourds sur la balance de la coh√©sion) d√©sertent ou hibernent.
La "crise des sub-primes" a fait chavirer nombre de banques priv√©es alors que les gens qui avaient emprunt√© √† ces banques ont d√Ľ revendre ou mettre aux ench√®res leurs maisons sous-√©valu√©es pour le coup...
Ce sont les "actifs pourris" dont l'√©tat am√©ricain a rachet√© la plus grande partie pour d√©barasser le plancher de la bourse de ces t√Ęches.
On a vu les milliards prêtés par l'état français, qui a même obligé les banques atypiques comme le Crédit Agricole à emprunter à un taux de 9% alors que l'état empruntait lui à un taux de 4 à 4,5%. Mais c'est surtout l'état américain qui a renfloué certaines banques avec pour garantie que cet argent serve la reprise et non le capital-risque.
C'est aussi ce qui a révélé que la base de ce système est bancale. On "prend" forcément à quelqu'un lorsqu'on "prend", et même si tout le monde en "prend" en même temps !! C'est pour ça que le théorème des fortunes qui s'amplifient quand les autres se paupérisent se vérifie encore et encore et toujours...
Comment emp√™cher la "fortune facile" (donc tjrs au d√©triment d'autres parties) lorsque vous ne contr√īlez pas ce qui se passe dans le ventre de la b√™te (le "choeur" des banques, les pools d'investisseurs) ?
Et pourquoi vouloir réguler un système qui se veut libéral par essence ?
La bourse est un lieu (si si !) o√Ļ l'on vient investir dans des entreprises qui recherchent des fonds pour s'√©panouir, s'√©manciper. Par exemple, on a vendu du tunnel sous la Manche bien au dessus de sa valeur par la suite c√īt√©e en bourse, les investisseurs ont donc perdu de l'argent s'il revendaient √† court ou moyen terme. Le long terme nous dira s'ils ont eu raison...
"Jouer" en bourse rel√®ve de l'app√Ęt du gain, de l'argent facile. Cela g√©n√®re un type d'addiction qui ressemble √† celui du jeu tout court. Les Golden Boys des ann√©es 80 sont les Old School du 21i√®me si√®cle et les tramages financiers peuvent relever tr√®s rapidement de la strat√©gie militaire !!
Voir aussi, une vidéo intéressante :
.: )¤ `'²¨ ¤(:.

 

 

.: La Rentrée !! :.

 

Trois semaines de vacances dont quelques jours à la mer bien mérités... Ça fait du bien !!!
 
Pour commencer les vacances, David et moi sommes allés pêcher dans l'Indre (un buggy sur la route !)..

..après les retenues principales qui sont sur la Creuse car les poissons ne peuvent plus remonter jusqu'à nos cours.

..ça commençait bien !...
: /
En arrivant entre Argenton-sur-Creuse et Le-Blanc, on a trouvé ce Chevreuil qui a succombé à ses blessures...

On croirait des bigorneaux ?!...

Un Silure un peu flou (~50)

Une bien belle (et bonne) Girolle !

Le ch√Ęteau de Rochefoucault (pr√®s Angoul√™me)

La pêche à la Tremblade avec David et Tatu

Vois le !!

Le petit coucher de Soleil...

Le soir sur la c√īte sauvage d'Ol√©ron

Ooooh çé zouliiii !...

..les klebs...

La pêche en surf-casting.

..ça fait "fils spirituel d'Antoine" non ? (t'as vu la coupe de veuches !?)...

Des Berniques 'Ninja' accollées les unes sur les autres, et le tout sur un galet plat ! Avec une 'tite Moule au centre, terrible !!

Le Panier du Capitaine !! Extra ! ..à La Cotinière.

Un Chalutier remis à la mer.

L'entrée du port de La Cotinière.

Une assiette de (petits) poissons...

La partie de Poker qui se termine mal (pour David) !!

..sur la Sédelle (Crozant).

Ecrevisse (moyenne !!) sur la Sédelle.

Les Cèpes (Boletus Edulis) à la mi-septembre...

Une Salamandre..

..une autre !

Pousses du Satyre Puant (Phallus Impudicus) ; comestible uniquement sous cette forme d'oeuf (miam ?)...

Satyre Puant.

Une Reinette.

Dans un bois de Magnat-l'Etrange.

Maison corrézienne (ancienne grange).

Bolet Bai (Xerocomus Badius ; très bon et croquant quand il est jeune).

Boudin de Porc Cul-Noir aux Oignons avec Pommes-Noisettes et Girolles fra√ģches (1Kg et demi sur un petit coin mi-septembre) !...
Remarquez les petites Chanterelles Cendrées ; une grosse poignée, elles sont tellement rares que nous les avons prises pour des Chanterelles en Tube...
Miam !!
 
 
.: C'était en 2010 :.

 

.: Espace :. (printemps)

De l'air !

La vie √† la campagne, c'est les vacances √† longueur d'ann√©e ! Malgr√© l'hiver qui dure souvent 6 mois entre pluie et neige, et qui nous fait descendre parfois √† -15, -20¬į. Rude ! mais √ßa forge le caract√®re !!...
=]
..de la neige en plein mois de mai !!!
Les poissons sont perdus, partag√©s entre la crainte des hommes trop souvent proches et r√©guli√®rement "viandars", et celle de voir leur prog√©niture succomber √† cause de je-ne-sais quel exc√®s pollutoire !.. ..du type mont√©e des eaux aux √©poques de la fraye (comme actuellement le Sandre), et redescente au moment des √©closions et les milliers de poissons ne nourrissent plus les quelques centaines de grosses b√™tes qu'on affectionne tant !... Ou encore lorsque les hommes qui se disent √©colos voire d√©-pollueurs, et qui viennent leurrer le gros carnassier √† la nuit tomb√©e ou leur tendre des c√Ębles accroch√©s dans les branches. Ou encore les √©pendages mal contr√īl√©s qui viennent √† r√©duire la puret√© de l'eau et qui vident totalement un cours pourtant riche auparavant !! Ou encore les avions et les canons qui retentissent par del√† les courtines du grand camp qui domine nos aires et qui font fr√©mir les petites √©cailles des brochets de Beyssat ou bien des Combes les jours de repos... l√† faut dire, c'est vraiment pas de bol ! Mais t'fa√ßon avec mon pote David on a l'habitude du "pas de chance" ; pendant deux ans, on faisait une sortie : il pleuvait, ou neigeait, ou ventait, ou gelait ^^ On a finit par plus faire attention au temps mis √† part le vent du nord qui d√©monte vraiment. Vu qu'on est, √† Felletin, la porte Nord du PNR de Millevaches en Limousin.
Millevaches viendrait, contrairement aux idées reçues, de "mille baches" qui voudrait dire les mille sources dans un patois dérivé de l'occitan. En vérité, en Creuse, il y'a 4 secteurs différents au niveau des réseaux fluviaux. On peut diviser la Creuse en 4 et rejoindre 4 fleuves différents. Du coup, certaines rivières ont des Anguilles et d'autres ont des Truites et des Saumons de fontaine.
En 2013, le barrage va être totalement vidé pour travaux.. ..tous les pêcheurs volontaires seront appelés à pêcher tous les poissons qui se réfugieront dans les gros trous proches du mur, et ils rempliront des citernes qu'un exploitant d'étangs viendra transvaser pour pouvoir les conserver et les remettre aux Combes une fois le travail terminé. Nous espérons que les associations vont prévoir d'enlever une partie de la vase qui s'accumule très fortement par endroits...
M'enfin, nous sommes dans une région riche de lacs et rivières, et bien d'autres "spots" tous proches sont intéressants...
 
 

.: Une Pêche Miraculeuse !! :. (été)

Nous, coutumiers de l'ouverture de la p√™che de carnassiers, nous avons tous pu observer un mois de mai bigarr√©, avec peu de prises voire pas du tout sinon en √©tangs. Il s'est dit que la chaleur qui a dur√© plusieurs semaines, au point d'ass√©cher les sous-bois, a pouss√© les gros poissons √† rester inactifs au fond de l'eau. Seul un gros chanceux ou un champion du monde de p√™che de carnassiers aurait su jouer du twist pour d√©nicher les gros becs qui peuvent tra√ģner par-ci, par-l√† !
Là c'est David qui fait le con avec une Couleuvre à l'étang du Mont près de Mainsat ^^
Puis il a plu, les Cèpes sont arrivés en premier suivis des Truites. Et il a replu ! Et là ce sont les Girolles et les Bolets Réticulés qui sont sortis mais surtout de gros carnassiers sont sortis des eaux troubles et à Vassivière (l'un des plus gros lacs de barrage d'Europe) on a pu compter un Sandre et des Brochets de plus d'un mètre...
Le Soleil revenant les Ecrevisses ont pris le bouillon ^^, les degr√©s se sont envol√©s pour voir replonger les grosses b√™tes en qu√™te de fra√ģcheur.
Et vint la troisi√©me semaine de juillet et ses orages. Quelques jours plus t√īt nous d√©cidions d'attaquer les coups du soir avec David ; ce qui signifie d'abord choper des vifs et ensuite rejoindre un spot pour p√™cher jusqu'au coucher du Soleil.
Mes soirs au Brochet :
Lundi : cassé un trident "perroquet" (auquel on peut enfiler une boucle de bas-de-ligne en acier) le lundi sur un "monstre" que David a pu jauger moi j'avais des reflets dans les yeux ("plus du mètre !!.."),
Rien le mardi (tout au leurre),
Un retour du "monstre" le mercredi qui portait encore l'hameçon cassé au coin de la gueule ! Et ce sont 99 cm qui sont sortis de l'eau par mes soins..
^^
Un magnifique Brochet d'1 mètre (99 cm) ! (David l'avait pesé avec un peson pas juste du coup j'ai pas son poids...)
Il est monté sur cette petite Perche d'à peine 10 cm, juste avant un énorme coup de tonnerre alors que l'orage venait de l'est, des trombes d'eau me sont tombées sur le dos alors que je tenais ce gros bébé au bout de ma ligne. J'ai lutté 30' dans un contexte chaotique hostile ^^ ça faisait 5 heures que je lui présentais des Gardons, des Veyrons, et il a attendu le noir de l'orage pour surgir et attaquer sa proie !!!
Comme je n'avais pas d'√©puisette ni de r√©seau t√©l√©phonique pour appeler David √† la rescousse, j'ai d√Ľ l'avoir √† l'usure. Quand au bout de la douzi√®me fois que je le ramenais vers le bord, il a fini par s'y accoler. J'ai alors tent√© de le serrer derri√®re les ou√Įes √† la mani√®re d'un serpent, mais il √©tait trop large. J'ai √©t√© oblig√© de poser la canne et de le saisir √† deux mains dans un √©tranglement rapide et alors qu'il tentait, dans un ultime effort, de se d√©faire de ma prise √† grands coups de bec et de queue, j'ai rassembl√© tout le poids de mon corps et bloqu√© le sien avec mes genous, le temps de refaire ma prise et de le sortir de l'eau (car tout cela s'est pass√© dans 50 cm d'eau) ! Ensuite je l'ai hiss√© √† une dizaine de m√®tres du bord et l√† j'ai cri√© tel Rocky Balboa au sommet des marches de la gloire.
xD
C'était irréel, merveilleux, intemporel. Ma seule raison d'exister à ce moment là était de sortir gagnant de la bagarre avec ce monstre des profondeurs.. ça m'a rappelé Moby Dick !! D'ailleurs on m'a fait plusieurs fois la blague depuis...
La semaine suivante, 'ai décidé de faire un tour à Faux-la-Montagne pour y retrouver des potes carpistes et j'ai emmené mon lancer fétiche..
..j'ai sorti 3 petits Brochets entre 30 et 50 cm que j'ai remis à l'eau bien évidemment, et un quatrième de 62 cm qui me faisait des bonds au dessus de l'eau mais je l'ai sorti à la main quand même !!..

..au Leurre, sous la pluie !!!

 

 

.: C'était en 2011 :.

.: _ :. (_)

R-à-s...

 

 

.: C'était en 2012 :.

.: Le Printemps est revenu !

Apr√®s un hiver "blitz" avec des temp√©ratures tr√®s froides arriv√©es tr√®s rapidement, au point d'√©clater canalisations, robinets et radiateurs en masse !!.. ..la Creuse s'inqui√©tait du niveau de ses nappes phr√©atiques. Depuis un mois qu'il pleut r√©guli√®rement avec des passades de gr√™lons ou (bool√©en) de la neige pour les uns et des matins √† -4¬įC pour les autres, leurs nappes doivent √™tre bien remplies comme les ruisseaux et rivi√®res qui sont "√† bloc" !
Les mares sont pleines et commencent à grouiller de vie !

un Triton m√Ęle immobile - ^ | v - une femelle hors de sa mare
Les Gerbilles et les autres habitants des bois sortent de leurs nids...
Pour passer dans les petits chemins ça devient de plus en plus risqué avec la quantité d'eau qui est tombée.
En attendant l'ouverture du Sandre et la saison des "coups du soir", on visite, on se ballade, on cherche des coins de champignons...

 

 

.: L'Automne au Printemps... :.

Il a plus comme en automne, depuis des semaines quelques intermittences de passages ensoleillés voire torrides !
Il devient difficile de s'habiller quand on pourrait choisir entre un short / t-shirt ou un sous-pull / jean avec veste imperméable ! ..claquettes ou chaussettes ?
Les champignons sont de sortie √† commencer par les Russules, l'Amanite Panth√®re et autres Amanites, le Bolet √† beau pied (on dirait un Satan mais au bas du pied rouge puis tr√®s jaune sous le chapeau ; toxique), le Bolet bl√™me (rouges sous le chapeau et le long du pied dans un r√©seau de veines bien marqu√©es ; croquant et go√Ľtu, id√©al en omelette !), le C√®pe, le Bolet √† pied rouge (rouge fonc√© sous le chapeau et le long du pied on peut voir des petites s√©ries de points bien rouges et bien serr√©s ; √† √©viter), le C√®pe t√™te-de-n√®gre (bien sucr√©), le Bolet r√©ticul√© (tel un C√®pe mais plus clair et dont le carpo craqu√®le plus les jours passent), le Bolet appendicul√© (comme un C√®pe mais jaune, plus ferme √† la cuisson) et la Girolle !!
Et il pleut encore...
Avec l'apparition du soleil, c'est le moment de tenter de prendre son envol, et parfois de rater son coup !...
Une Orchis Maculée (protégé) :
Un cr√Ęne de Renard (une quinzaine de centim√®tres) :
Au m√™me moment, dans la Dr√īme...

^^
C'est l'√©t√© en Creuse en 2012 !! certaines ann√©es il arrive en avril et repart en novembre, d'autres ann√©es c'est l'hiver de mi-ao√Ľt jusqu'au mois de mai...
 
 
 
.: C'était en 2013 :.

.: Le Printemps en Automne... :.

18¬įC du soir au matin, apr√®s une petite semaine un peu froide, √ßa fait du bien !!
Les C√®pes sont de sortie, les Girolles en Tube et les Jaunissantes aussi, tout comme les Faux-Mousserons, les Pieds-Bleus, les Coulemelles, Les Ros√©s, les Bolets, les Am√©thystes, et des dizaines d'autres esp√®ces bonnes ou toxiques. A part l'Amanite Phallo√Įde, il n'existe pas d'autre champignon mortel en Creuse.. ..quelques √©m√©tiques, quelques neuro-toxiques...
Des Trompettes des Morts :
Une Helvelle "M√ģtre d'Ev√®que" :
Une espèce bizarre..
..qui a peut être démarré comme ça :
Une araignée :
Une autre plus petite :
Une plus grosse (énorme même dirais-je !!) :
Une ancienne star oubliée...
Le vent du sud s'est lev√© et d√©j√† un gros sapin tomb√© en travers de la route a coup√© l'√©l√©ctricit√© au village de Gentioux. La vie automnale s'installe, on esp√®re un √©t√© indien qui durerait jusqu'en d√©cembre... Il va falloir cesser de r√™ver et garder les yeux grand ouverts quand m√™me puisqu'au c√īt√© de cette nature, l'homme exerce la sienne et parfois en sous-marin...
Effectivement, en tant que Président du Club de pétanque de Felletin, je me suis vu invité par courrier (ainsi que par téléphone par un agent de la Communauté de Communes Aubusson-Felletin ; regroupant 18 communes et 60 voix) à une réunion de cette dernière, concernant la future création d'un centre intercommunal omni-sport mais dédié à la pétanque (terrains couverts sablés et gravillonnés, hauteur de plafond à 5 mètres, 6 terrains de 12m par 3,4m, une salle annexe de 35m², pas de lieu de stockage de matériel...).
Nous nous sommes retrouvés devant le fait accompli qu'un projet de Boulodrome couvert allait voir le jour à Aubusson, entièrement financé par tous les citoyens des communes de la com.com !!! Ils ont réussi à faire voter un budget sans aucune discussion préalable concernant un rapprochement des autres clubs et l'ont obtenu sans savoir quels autres sports allaient pouvoir s'y implanter pour appuyer son statut de "salle omni-sport". La pétanque n'est pas un sport dont on peut déplacer les licenciés de commune en commune tout comme le football et peut-être d'autres sports qui ont un impact très local, et c'est le jeu !
Nous sommes donc devant la confirmation d'un proc√©d√© de d√©tournement de fonds de la part d'une commune au d√©pens de celles qui l'entourent et en d√©pit des contestations et des limites des activit√©s praticables dans ce genre de local. Le Co√Ľt ? Presque 370.000‚ā¨ TTC, dont 60k‚ā¨ du Conseil G√©n√©ral et 142 k‚ā¨ d'autofinancement de la com.com !!!
Un r√™ve devenu possible gr√Ęce au concours de M. Vachon (Adjoint aux sports, entre autres) et du Pr√©sident de la com.com qui n'est autre que Michel Moine, Maire d'Aubusson, et les vice-Pr√©sidents de la com.com... Aucun d'entre nous ; Pr√©sidents d'associations locales, Pr√©sident d'association et d√©l√©gu√©s d'organismes d√©partementaux, Professeurs d'EPS, √©lus et adjoints des communes de Felletin, Valli√®re, etc., n'a pu se faire comprendre dans son probl√®me propre en g√©n√©ral ni li√© √† la pratique de son sport en particulier (Escalade, Tir √† l'Arc, etc.) notamment sur un point √©vident qui concerne la d√©gradabilit√© et le stockage du mat√©riel...
Les Dindons de la farce !!!

Nous avons pos√© toutes les questions concernant le vote ; 2 contre, 8 abstentions, 50 pour (60 voix r√©parties au prorata du nombre d'habitants par commune), concernant les r√©unions pr√©paratoires au vote ; nous n'avons rien re√ßu, ni un coup de t√©l√©phone cette fois-ci, pour nous pr√©venir de la date et nous sommes vu lancer un "Les clubs ne sont pas venus..." au visage de la part de la vice-pr√©sidente en charge du dossier. Un dossier ficel√© par un agent de la com.com, M. Belluc, qui s'est parfois pris pour un architecte mais quand il a d√©gain√© son "..les 142k‚ā¨ de la com.com, vous ne les sentirez pas passer au moment des imp√īts !" avec un sourire satisfait !... Et moi de lui r√©pondre : "Non mais vous rigolez mais le sujet est grave ! Vous parlez de l'argent des habitants de la com.com en ce moment !! ..et par les temps qui courent...". Enfin voil√†, on nous a convoqu√©s (cette fois-ci) pour nous informer qu'un tel projet dont la presque moiti√© du budget sera financ√© par nos imp√īts allait donner un boulodrome couvert √† Aubusson !!!
La puissance et l'aspiration (au sens propre) du "tout-aubusson". Quand je leur ai dit qu'Aubusson est la "capitale de la tapisserie" et n'en sera jamais le "berceau", puisque c'est à Felletin que tout a commencé. J'ai fini par leur dire : "..si vous parveniez à créer un grand stade de football à Aubusson, et que vous demandiez aux autres clubs qui ont un terrain même pourri, de venir y jouer, et bien ils vous répondront <<NON>> !" !... Il ne me restait plus qu'à attendre la fin et rentrer au bercail !

Nous allons (tenter de) rédiger un article pour l'envoyer à La Montagne, et espérerons que le journaliste partagera une information réaliste et objective.
@ bient'
21/02/2013 : A ce jour, ni La Montagne, ni Creuse-Citron, ni aucun élu ne tient à s'opposer aux gens de pouvoir en place vu qu'aucune question n'a été posée ni aucun rapprochement n'a été sollicité pour vérifier l'information. Malgré le caractère "libértaire" théorique de Creuse-Citron, nous sommes étonnés qu'il n'y ait eu aucun contact en dépit de nos relances successives.
Nous cherchons donc un média qui pourrait relayer cette info qui n'ait pas peur des politiques locaux qui détiennent l'argent commun, celui des subventions.... Le Maire de Guéret, qui est maintenant le seul député de la Creuse, dispose de tous les fonds et a répondu à la demande annuelle de subvention d'une équipe du club de foot de Felletin qu'il ne donnerait de subvention qu'à 2 associations cette année... Mais lesquelles ??? Ils sont capables de tellement de malversations et traffic d'influences en tous genres qu'on n'en est plus à se poser des questions ; on rassemble les infos pour y voir plus clair...
ao√Ľt 2013 : apr√®s que IPNS (journal du plateau de millevache) ait partag√© l'int√©gralit√© du mail que j'ai adress√© au Trou des combrailles, Creuse Citron l'a finalement aussi publi√© et repris les informations post√©es sur le site de la p√©tanque felletinoise dans un grand article sur le th√®me du fonctionnement de la com.com Aubusson-Felletin. :d
 
 
.: C'était en 2014 :.

.: Lo loundi al soléé !! :.

On a fini par avoir un court été indien avec des 16-18 degrés toute la nuit durant des jours et des jours ! Maintenant le ciel s'est assombri et la pluie et quelques grêles se précipitent régulièrement. Rhumes, Bronchites, Gastros, tout arrive !!!
Les Champignons sont de sortie et il y en a de beaux et il y en a de bons !..
une Helvelle élastique..
un Cèpe au milieu d'un chemin !..
une Clavaire cr√©pue (mi√Ęm !! crue, saut√©e ou dans un potage :p)..
un dr√īle de C√®pe !..
une autre Helvelle, la"M√ģtre d'Ev√®que" ; on croirait un petit animal √† l'aff√Ľt !!..
des Trompettes par plaques sur plusieurs héctares de forêt !!!...
une grosse pl√Ętr√©e de Girolles !..
Le soleil n'est plus d'actualit√© alors que les Grues sont pass√©es et que les pr√©visions m√©t√©o annonce de la neige... On va en profiter pour se balader au bord des lacs, se faire mitonner des petits plats go√Ľtus ! ..√† la coule koi !
:`]
 
.: 2015 :.
.: étrange année :.
Cette année, la nature a montré à quel point nous dépendons d'elle et combien elle peut nous faire perdre le nord !
On a d'abord vu le vent du nord apporter de la chaleur puis tourner au sud en ramenant la pluie le jour des rameaux. On dit que c'est le vent qu'on aura toute l'ann√©e, et c'est ce qu'il s'est pass√© ! Chaque jour de soleil √©tait accompagn√© par un vent du nord qui en att√©nuait les effets et √† chaque fois qu'il tournait au sud c'√©tait la fra√ģcheur et la pluie.
..une tornade dans la m√©diterrann√©e ! bient√īt on aura un climat tropical !...
Hormis cela, les légumes ne sont pas à la fête, mis à part ceux qui ont plus besoin d'eau que de soleil : les tomates ont choppé la maladie rapidement, tout comme les patates. Et lorsqu'ils sortaient sans être bouffés par les bestioles, ils pourrissaient sur le sol ou montaient. Quant à leur conservation...
Pas top quoi !
..
Du coup, pas trop de légumes malgré des heures de travail au potager. Et si on faisait de la permaculture ?
Avec Pado, on va chercher des personnes qui voudraient bien s'investir avec nous et cr√©er un espace de culture raisonn√©e, o√Ļ la science sera plus importante que la chimie et o√Ļ chacun pourra venir se servir sans contrepartie et appr√©cier le r√©sultat d'un travail pens√© et r√©fl√©chi. Car c'est en cherchant √† comprendre la nature et sa fa√ßon de perdurer des tas d'ann√©es que nous pourrons vivre avec elle sans la d√©truire ; la for√™t de Born√©o ou d'autres for√™ts primaires,vierges de toute influence humaine sont des jardins d'Eden qui rec√®lent un monde v√©g√©tal immacul√© depuis parfois 150 millions d'ann√©es.
Un couple peut avoir le même genre de problème et la solution de l'un est parfois stérile chez l'autre...
Les américains en sont à faire de la fracture hydraulique pour créer plus de pétrole. Produit qui sera raffiné et servira à faire avancer des tas d'industries et de machines qui ne vont faire que détruire un peu plus cette nature qu'ils refusent de comprendre ; pour le profit immédiat et permanent de grosses multinationales hyper-lobbyistes et totalement décomplexées. Et tous les jours on peut voir leur action sur la nature, dans sa globalité, et leurs sphères d'influence grossir et toucher aussi facilement toutes le couches de la population. Il n'est plus de strate productive dans la raison, les éléments qui cherchent de l'harmonie et du sens ne sont que sporadiques... Ou alors ils cachent trop bien leur société !
Enfin bon ! dès qu'on sera suffisamment nombreux, nous créerons une association loi 1901 et nous mettrons en oeuvre cet espace de culture en espèrant sensibiliser un maximum de personnes.
Voici un petit documentaire qui nous inspire et nous donne l'envie :
Voulez-vous faire cette expérience avec nous ?
 
~ ¬§¬į) (¬į# -_- #¬į) (¬į¬§ ~
 
 
.: Un Jardin Potager :.
 

Habib commence à faucher les Ronces et je vais m'atteler à ré-implanter les pieds et plants que Mamcher m'a laissés.
Une pousse de Piment Antillais "Bonda m'an jak" ! (elle fait 2cm 24 jours après le semis...)

A gauche une pousse de Piment de Cayenne & une pousse de Piment Antillais "Bonda m'an jak" à droite.
Et c'est parti !!!
-------__]¬į[__-------
 
Y'a pas de potager sans Tomate ! et en Creuse, y'a pas de tomates non-traitées sans serre (froide en l'occurence) !!!

Le système d'eau avec les bras et la pesanteur

J'ai ouvert un pan pour accueillir d'autres plants.


Il manque le paillage ou le BRF (bois raméal fragmenté)..
..et la b√Ęche en toiture !

Rhubarbe qui fait sa troisième feuille depuis son repiquage. A sa base un Rat taupier a fait son entrée. Chênes et Trèfles blancs sont autour.

Du premier au dernier plan on peut voir un Chou de Magnat, un plant de Patate au pied d'un Groseiller et des Oignons blancs.

Les pousses de Patates sur un compost. Accolés, des plants de Citrouilles passés pour morts sont en salle de réanimation !

Plants de Batavia repiqu√©s au pied d'un Lilas ; √† pailler mais les petits cŇďurs sont op√©s !! Des Citrouilles peuplent le haut et le bas.

Un Piment de Cayenne qui grandit protégé du soleil et de la déshydratation par la paille.

Une fleur d'Allium trop jolie !

J'ai d√©couvert un nid de Fourmis qui d√©placent imm√©diatement les gros Ňďufs qu'elles prot√®gent.
Leur petite r√©serve de champignons va s√Ľrement dispara√ģtre avec le reste...

New guest : le Groseillier à Maquereau !!

Un long massif d'Oreilles de Lapin qui suit un ancien chemin.

J'ai b√Ęch√© le to√ģt de l'extension..

Plus les arbres grandiront, moins nombreuses seront les Ronces même si elles donnent un excellent apport en sels minéraux.

Une déjà belle petite Tomate !..

..elles arrivent les copines !!!
-------__]¬į[__-------
 
La canicule fait rage et ravage ! Plus d'eau dans les puits, l'herbe est jaune, les arbres perdent leurs feuilles (pas tous heureusement) et les légumes ne poussent plus à moins d'un arrosage intense et régulier (matin et soir pour un beau potager) ! Du coup, les buttes de permaculture et le choix de la biodiversité auraient été la solution à ce manque d'eau et d'ombre...
Mais les tomates qui sont sous la serre tiennent bon ! J'ai aussi repiqué des salades mais à l'ombre le plus souvent possible ; on verra si ça veut bien !

Les Poivrons commencent leur floraison...
^Yeah !
 
.: 2016 :.
 
Ça commence bien (pour certains), ça a fini de démarrer, et mal (pour d'autres) ! -expression Creusoise.
 
J'ai perdu, nous avons perdue une amie, un ami perd sa femme, un petit pote perd sa maman... Dur, dure, destin, fatalité ..?!
R.I.P Virgine...

`¬į ~= ¬§ * ‚Ć * ¬§ =~ ¬į¬ī
 
 
Cet été nos légumes ont pas bien donné. Entre le manque d'eau et la chaleur au mauvais moment et trop longtemps -on a pu remarquer un certain dérèglement du temps, il fallait l'hécatombe à laquelle on assiste dans les médias : mort de Lemmy, de Bowie, de Glenn Frey (guitariste des Eagles), Galabru.. ..pour ajouter à la déconfiture.
..
Connaissiez-vous un peu Lemmy ?
Il était devenu l'étendard du Rock sauvage et rythmé blues, dinosaure du style, dans la lignée des ZZtop, après les AC/DC ; bien que Malcom (plus que pilier du groupe) soit atteint d'alzheimer et ne trouve plus ses accords ; infernal ! C'était un des rares à ne pas avoir fait de "revival" puisqu'il a toujours continué de jouer, sans jamais quitter la route et en multipliant les expériences.
Ma préférée à moi :
I Don't Believe a Word dans l'album Overnight Sensation de 1996 (merci Nico D.).
Ian "Lemmy" Kilmister (24dec.1945 - 28dec.2015)
On peut lire dans l'article wiki : << Lemmy apparut aussi dans l'émission hebdomadaire sur MTV Beavis et Butt-Head (Beavis and Butt-head), Kilmister étant le seul musicien dont les deux adolescents retardés ne se moquent pas. >>. Ce qui montre bien que ce Monsieur était respectable et respecté par le plus grand nombre pour ce qu'il était.
-= ¤ =-
A part ça.. ..le temps hivernal s'installe, avec la neige, le gel, les températures négatives, les inserts et les chaudières en régime de chauffe ! L'eau revient, la pluie avait rendue la terre molle et maintenant le gel et la neige viennent stocker cette eau et permettre aux nitrates de se déposer. Le sol et sa flore n'en seront que mieux, et si les eaux ruissellent régulièrement, elles pourront fournir les puits jusqu'à l'automne prochain ! On verra...
 

Hulk Hogan faisant de l'art... ^^

.: C'était en 2017 :.

 

.: Pourquoi les "Nuits Debout" ?



?Felletin, depuis le mardi 3 mai, on se réunit sur la grand place et on appelle ça les "Nuits Debout". C'est un rassemblement que l'on espère populaire, et qui essaye d'attirer l'attention des Felletinois. On s'organise petit à petit et les moyens sont ceux que chacun peut apporter. Certains prévoient de quoi s'abriter en cas d'ondées et d'autres des tables et des chaises pour voir dernièrement arriver une "brouette-barbecue" avec son lot de saucisses, ainsi que d'autres moyens de rendre l'activité conviviale comme un petit-buffet-apéro, etc. On n'encourage personne à se saouler ni à brailler malgré certains personnages que le groupe arrive néanmoins à tolérer même s'ils ont souvent le couperet lourd lorsqu'il s'agit d'écourter les temps de parole pour la prendre avant leur tour !...

Mais à quoi sert ce rassemblement ?

Nous avons décidé, à l'instar de nombreuses communes en France, de nous joindre à la discussion démarrée place de la République à Paris, et nous essayons de voir à quel point les luttes peuvent converger.
Dans un premier temps nous avons exprimées nos revendications qui étaient propres à nos quotidiens, puis nous avons pu constater que nos vies ont de larges points communs ; la pyramide des besoins de Maslow résume bien nos questionnements et attentes, parfois abouties pour certains, parfois très primaires pour d'autres. Il est citoyen de tenir compte de chacun, et chacun peut trouver une écoute attentive et une compréhension du fait qu'il est immédiatement respecté.
Dans un second temps nous avons formés des petits groupes de réflexion, afin de pouvoir augmenter la participation comme d'être plus précis sur certains sujets. Il est très intéressant de participer à un "atelier" selon son envie personnelle et personne n'est obligé d'être efficace ; on peut juste écouter, librement.

Chaque vendredi, les premiers arrivent vers 18h-18h30 et viennent souvent de communes autres que Felletin : Gentioux, Faux-La-Montagne, Saint-Sulpice-Les-Champs, La-Villedieu... Ce qui rend les échanges très intéressants puisque nous découvrons que certains groupes d'amis ont déjà entamé des actions, ou qu'il existe déjà des rassemblements citoyens qui travaillent eux aussi sous cette forme qu'ont inaugurées les "Nuits Debout".

Pourquoi est-ce important pour nous ?

Au regard des nombreuses revendications et luttes que la France conna√ģt, l'aspect dominant qui en ressort reste la division. D'aucun reprennent parfois la fameuse phrase "diviser pour mieux r√©gner" ; nous cherchons √† nous retrouver, entre d√©mocrates, de fa√ßon la√Įque, sans limite √† la libert√© d'expression, tout en n'ayant pas forc√©ment l'impression d'envoyer sa petite bouteille √† la mer. Et l'on se rend compte progressivement que nos luttes convergent, que nos prises de conscience sont collectives, que tout est tr√®s √©vident pour tous. Nous imaginons que c'est le reflet de nos communes, de nos com_com, de nos d√©partements etc. Et c'est √† partir de ce constat que nous cr√©ons les groupes de travail. Pour l'instant nous n'avons que quelques id√©es qui sont jet√©es parfois tel un brainstorming mais plus on avance, plus on laisse entrer la r√©flexion dans ces sujets et la question du sens et des objectifs poursuivis apparaissent. C'est l√† que le rassemblement prend tout son sens. Certains ont fait, font ou comptent faire l'exp√©rience d'un autre choix de vie, d'une approche renouvel√©e de la politique. Alors que d'autres ne cherchent qu'√† am√©liorer un quotidien, que ce soit localement, nationalement ou internationalement.

Il nous semble évident qu'une lutte locale peut déboucher sur le plan national, parfois via le réseau des "Nuits Debout", parfois par d'autres relais qu'ils soient politiques ou plus généralement sociaux.

Nous n'en sommes qu'à la génèse, il nous reste beaucoup de chemin à parcourir mais les exemples de "réussite" existent. La voie des "émissaires" créé le lien entre les rassemblements citoyens alentours alors que la façon s'étend et sème dans toutes les directions...

Le sujet de l'eau...

Un des sujets qui nous touche tous, habitants de Felletin, en dehors de ceux du logement et des moyens de chauffe, est celui de l'eau.

Nous avons tous pu constater une augmentation significative du montant de nos factures depuis de nombreuses années ainsi que des parts fixes pour l'eau et l'assainissement. Nous avons de la même façon pu noter des tarifs dégressifs en fonction de la consommation ainsi que le renouvellement de certaines canalisations et compteurs ci et là, selon les travaux sur la voirie.On a tous aussi reçu un document synthétisant le rapport d'un audit sur le syndicat qui gère l'eau (SIAEP) ou régie communale, en 2014. Mais qu'est-ce qui explique ces augmentations ? Nous avons décidé de rencontrer quelqu'un à la Mairie afin d'en discuter. Mercredi 13 juillet, 10h30, nous avons eu un rendez-vous avec Mme Magali Villemot, qui est la Directrice des services municipaux depuis fin 2012.

Mme Villemot nous a appris que le syndicat (SIAEP) avait √©t√© cr√©√© dans les ann√©es 70 et financ√© par diff√©rentes communes dont Felletin et ses proches voisins. Ce afin de mieux g√©rer les co√Ľts li√©s aux structures cr√©√©es et leur entretien en les mutualisant ; on mesure les "pertes" pour d√©duire des fuites, on r√©fl√©chit sur les tarifs, on met au point des cahiers des charges pour les annonces de march√©s publics. Des "autorit√©s de tutelle" assistent le syndicat dans ces questions comme dans la gestion des normes et fait des recommandations utiles auxquelles le syndicat peut agr√©er ou non (pH de l'eau, ajout chlor√© ; questions techniques et assainissement). Des bureaux d'√©tudes (VRDO √† Gu√©ret par exemple) compl√®tent les comp√©tences du syndicat lorsqu'il s'agit de pr√©parer des travaux et d'en effectuer des projections sur les prix √† pratiquer pour les financer. L'Agence de l'eau subventionne ces √©tudes utiles √† la gestion de l'eau par r√©gie communale. Le syndicat de la Rozeille travaille aves le SIAEP et des accords sont pris lorsque le r√©seau Felletinois bascule sur celui de la Rozeille (tr√®s rare). Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS, compos√© d'un Pr√©sident -souvent le maire, d'√©lus par le conseil municipal et de nomm√©s par le maire pour ce qui est des intervenants sur le r√©seau socio-communal) apporte ses reflexions et propose des actions avec le SIAEP souvent par rapport aux consommations et tarifs. Enfin, une Commission d'environnement, de d√©veloppement durable, d'urbanisation, de fleurissement... et tout ce qui s'en approche (!) sera constitu√©e afin de permettre aux habitants d'exprimer leurs points de vue et attentes. On l'esp√®re r√©unie avant un vote plut√īt qu'informelle apr√®s...

Pourquoi une part fixe ?

Il s'est avéré que la population Felletinoise se composait de plus en plus de résidences secondaires et ces utilisateurs du réseau et désireux d'une qualité identique à celle de notre quotidien, ne payaient qu'une part variable assez faible pour leur logement ocuppé à raison de deux-trois mois par an. Du coup, créer une part fixe les a fait participer de façon plus importante et mieux équilibrée à l'effort financier que nous faisons toute l'année. Entre 2014 et 2016, cette part fixe a évolué de presque 25% alors que les tarifs sont restés dégressifs. Si un tarif est dégressif, un gros consommateur qui prélève beaucoup d'eau paye moins cher que la plupart des consommateurs : les ménages qui sont dans la tranche la plus chère. Est-ce que cette politique "commerciale" peut être aujourd'hui encore pratiquée alors que l'eau (potable) devient une denrée dite "rare" sur notre Terre et que l'axe gouvernemental est à l'écolo-économie ?

Ces gros consommateurs sont en fait des particuliers avec piscine (de plus en plus nombreux), des brasseries, des commerces et des √©leveurs, dont l'eau est un des postes les plus importants dans leur gestion quotidienne. Mais est-ce vraiment juste de leur faire croire que leur consommation est "normale" ? Nous avons tenu √† exprimer √† Mme Villemot que nous contestons cette logique et qu'il serait plus juste (de nos jours de surcro√ģt) qu'a contrario le tarif soit progressif m√™me si par ailleurs, ces m√™me entreprises (au regard de leur cr√©ation d'emplois au niveau local) pouvaient toucher une aide suppl√©mentaire via d'autres moyens que nos factures d'eau, puisque nous payons tous leur sur-consommation !!

Mais qu'en est-il des √©tablissements publics et communaux ? A Felletin, nous avons le stade avec les vestiaires du gymnase, du foot et du tennis. Nous avons des toilettes publiques, des fontaines, y compris celles du parking 100 places o√Ļ les camping-cars font la vidange et le plein gratuitement. Les √©coles, le coll√®ge, le Lyc√©e (LMB), la cantine, la salle polyvalente ainsi que la m√©diath√®que et les locaux destin√©s aux associations, aux services publics et aux organismes sociaux. Tout ce monde l√† a un compteur mais n'a pas forc√©ment conscience du prix que co√Ľte r√©ellement cette eau dite "gratuite". Pour finir par les logements "communaux" (puisqu'il n'y a plus de logements de fonction et j'ai oubli√© d'en demander le nombre !) qui sont cens√©s tous comporter un compteur d'eau entre autres et eux de recevoir la m√™me facture (ce qui m'√©tonne √©tant donn√© le ou√Į-dire sur la jouissance d'une eau dite "gratuite" !).

A savoir que la base de tous les calculs se fait sur une consommation de 120 mètres cubes soit celle d'un ménage de 4 personnes dont 2 adultes.

L'assainissement :

La part fixe de l'assainissement se retrouve dans les charges fixes du complexe Felletinois. Y compris les réparations et les demandes d'équipement.

L'unité actuelle a été conçue afin de répondre à des industries utilisant de l'eau de façon beaucoup plus intensive qu'aujourd'hui. A l'époque, une boyauderie, ainsi qu'un abattoir rejetaient beaucoup plus dans le réseau d'assainissement que la quantité d'eau prélevée aujourd'hui par les Felletinois qui conditionnement ou épandent le plus souvent cette eau. Ceci explique la taille des cuves et processus et leur vetusté amène le SIAEP à se questionner sur la recherche de la meilleure solution quant à la mise en place d'une unité de traitement plus petite. Le bureau d'études VRDO à Guéret monte un cahier des charges sur le projet d'une unité adaptée plus moderne.

Nous avons sugg√©r√© √† Mme Villemot, qui nous a fait comprendre que l'√©tude √©tait d√©j√† lanc√©e aupr√®s de VRDO, que des proc√©d√©s bien plus √©cologiques et durables pouvaient √™tre une solution √©tant donn√© la taille du projet. Nous esp√©rons que tout vote sera pr√©c√©d√© d'au moins une r√©union de la Commission sp√©cifique afin de pouvoir par exemple amener et d√©fendre des id√©es ou porter un projet moins co√Ľteux et plus durable √† l'√©tude. De la m√™me fa√ßon, nous avons soulev√© le probl√®me de l'eau potable utilis√©e dans les sanitaires alors que l'utilisation de toilettes s√®ches se modernise et conquiert de plus en plus d'entreprises, de m√©nages et de communes dans le monde, et surtout autour de nous, en Europe.

Nous espérons que cette entrevue aura été bien interprêtée et que nous sommes conscients que ce que font ces employés municipaux et ces élus, ils le font pour tous et que nous nous sentons concernés par ce qu'ils font...

 

.: Pourquoi les "Nuits Debout" ?

Le sujet de l'eau...

 

À Felletin, depuis le mardi 3 mai, on se réunit sur la grand place et on appelle ça les "Nuits Debout". C'est un rassemblement que l'on espère populaire, et qui essaye d'attirer l'attention des Felletinois. On s'organise petit à petit et les moyens sont ceux que chacun peut apporter. Certains prévoient de quoi s'abriter en cas d'ondées et d'autres des tables et des chaises pour voir dernièrement arriver une "brouette-barbecue" avec son lot de saucisses, ainsi que d'autres moyens de rendre l'activité conviviale comme un petit-buffet-apéro, etc. On n'encourage personne à se saouler ni à brailler malgré certains personnages que le groupe arrive néanmoins à tolérer même s'ils ont souvent le couperet lourd lorsqu'il s'agit d'écourter les temps de parole pour la prendre avant leur tour !...

Mais à quoi sert ce rassemblement ?

Nous avons décidé, à l'instar de nombreuses communes en France, de nous joindre à la discussion démarrée place de la République à Paris, et nous essayons de voir à quel point les luttes peuvent converger.
Dans un premier temps nous avons exprimées nos revendications qui étaient propres à nos quotidiens, puis nous avons pu constater que nos vies ont de larges points communs ; la pyramide des besoins de Maslow résume bien nos questionnements et attentes, parfois abouties pour certains, parfois très primaires pour d'autres. Il est citoyen de tenir compte de chacun, et chacun peut trouver une écoute attentive et une compréhension du fait qu'il est immédiatement respecté.
Dans un second temps nous avons formés des petits groupes de réflexion, afin de pouvoir augmenter la participation comme d'être plus précis sur certains sujets. Il est très intéressant de participer à un "atelier" selon son envie personnelle et personne n'est obligé d'être efficace ; on peut juste écouter, librement.

Chaque vendredi, les premiers arrivent vers 18h-18h30 et viennent souvent de communes autres que Felletin : Gentioux, Faux-La-Montagne, Saint-Sulpice-Les-Champs, La-Villedieu... Ce qui rend les échanges très intéressants puisque nous découvrons que certains groupes d'amis ont déjà entamé des actions, ou qu'il existe déjà des rassemblements citoyens qui travaillent eux aussi sous cette forme qu'ont inaugurées les "Nuits Debout".

Pourquoi est-ce important pour nous ?

Au regard des nombreuses revendications et luttes que la France conna√ģt, l'aspect dominant qui en ressort reste la division. D'aucun reprennent parfois la fameuse phrase "diviser pour mieux r√©gner" ; nous cherchons √† nous retrouver, entre d√©mocrates, de fa√ßon la√Įque, sans limite √† la libert√© d'expression, tout en n'ayant pas forc√©ment l'impression d'envoyer sa petite bouteille √† la mer. Et l'on se rend compte progressivement que nos luttes convergent, que nos prises de conscience sont collectives, que tout est tr√®s √©vident pour tous. Nous imaginons que c'est le reflet de nos communes, de nos com_com, de nos d√©partements etc. Et c'est √† partir de ce constat que nous cr√©ons les groupes de travail. Pour l'instant nous n'avons que quelques id√©es qui sont jet√©es parfois tel un brainstorming mais plus on avance, plus on laisse entrer la r√©flexion dans ces sujets et la question du sens et des objectifs poursuivis apparaissent. C'est l√† que le rassemblement prend tout son sens. Certains ont fait, font ou comptent faire l'exp√©rience d'un autre choix de vie, d'une approche renouvel√©e de la politique. Alors que d'autres ne cherchent qu'√† am√©liorer un quotidien, que ce soit localement, nationalement ou internationalement.

Il nous semble évident qu'une lutte locale peut déboucher sur le plan national, parfois via le réseau des "Nuits Debout", parfois par d'autres relais qu'ils soient politiques ou plus généralement sociaux.

Nous n'en sommes qu'à la génèse, il nous reste beaucoup de chemin à parcourir mais les exemples de "réussite" existent. La voie des "émissaires" créé le lien entre les rassemblements citoyens alentours alors que la façon s'étend et sème dans toutes les directions...

Le sujet de l'eau...

Un des sujets qui nous touche tous, habitants de Felletin, en dehors de ceux du logement et des moyens de chauffe, est celui de l'eau.

Nous avons tous pu constater une augmentation significative du montant de nos factures depuis de nombreuses années ainsi que des parts fixes pour l'eau et l'assainissement. Nous avons de la même façon pu noter des tarifs dégressifs en fonction de la consommation ainsi que le renouvellement de certaines canalisations et compteurs ci et là, selon les travaux sur la voirie.On a tous aussi reçu un document synthétisant le rapport d'un audit sur le syndicat qui gère l'eau (SIAEP) ou régie communale, en 2014. Mais qu'est-ce qui explique ces augmentations ? Nous avons décidé de rencontrer quelqu'un à la Mairie afin d'en discuter. Mercredi 13 juillet, 10h30, nous avons eu un rendez-vous avec Mme Magali Villemot, qui est la Directrice des services municipaux depuis fin 2012.

Mme Villemot nous a appris que le syndicat (SIAEP) avait √©t√© cr√©√© dans les ann√©es 70 et financ√© par diff√©rentes communes dont Felletin et ses proches voisins. Ce afin de mieux g√©rer les co√Ľts li√©s aux structures cr√©√©es et leur entretien en les mutualisant ; on mesure les "pertes" pour d√©duire des fuites, on r√©fl√©chit sur les tarifs, on met au point des cahiers des charges pour les annonces de march√©s publics. Des "autorit√©s de tutelle" assistent le syndicat dans ces questions comme dans la gestion des normes et fait des recommandations utiles auxquelles le syndicat peut agr√©er ou non (pH de l'eau, ajout chlor√© ; questions techniques et assainissement). Des bureaux d'√©tudes (VRDO √† Gu√©ret par exemple) compl√®tent les comp√©tences du syndicat lorsqu'il s'agit de pr√©parer des travaux et d'en effectuer des projections sur les prix √† pratiquer pour les financer. L'Agence de l'eau subventionne ces √©tudes utiles √† la gestion de l'eau par r√©gie communale. Le syndicat de la Rozeille travaille aves le SIAEP et des accords sont pris lorsque le r√©seau Felletinois bascule sur celui de la Rozeille (tr√®s rare). Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS, compos√© d'un Pr√©sident -souvent le maire, d'√©lus par le conseil municipal et de nomm√©s par le maire pour ce qui est des intervenants sur le r√©seau socio-communal) apporte ses reflexions et propose des actions avec le SIAEP souvent par rapport aux consommations et tarifs. Enfin, une Commission d'environnement, de d√©veloppement durable, d'urbanisation, de fleurissement... et tout ce qui s'en approche (!) sera constitu√©e afin de permettre aux habitants d'exprimer leurs points de vue et attentes. On l'esp√®re r√©unie avant un vote plut√īt qu'informelle apr√®s...

Pourquoi une part fixe ?

Il s'est avéré que la population Felletinoise se composait de plus en plus de résidences secondaires et ces utilisateurs du réseau et désireux d'une qualité identique à celle de notre quotidien, ne payaient qu'une part variable assez faible pour leur logement ocuppé à raison de deux-trois mois par an. Du coup, créer une part fixe les a fait participer de façon plus importante et mieux équilibrée à l'effort financier que nous faisons toute l'année. Entre 2014 et 2016, cette part fixe a évolué de presque 25% alors que les tarifs sont restés dégressifs. Si un tarif est dégressif, un gros consommateur qui prélève beaucoup d'eau paye moins cher que la plupart des consommateurs : les ménages qui sont dans la tranche la plus chère. Est-ce que cette politique "commerciale" peut être aujourd'hui encore pratiquée alors que l'eau (potable) devient une denrée dite "rare" sur notre Terre et que l'axe gouvernemental est à l'écolo-économie ?

Ces gros consommateurs sont en fait des particuliers avec piscine (de plus en plus nombreux), des brasseries, des commerces et des √©leveurs, dont l'eau est un des postes les plus importants dans leur gestion quotidienne. Mais est-ce vraiment juste de leur faire croire que leur consommation est "normale" ? Nous avons tenu √† exprimer √† Mme Villemot que nous contestons cette logique et qu'il serait plus juste (de nos jours de surcro√ģt) qu'a contrario le tarif soit progressif m√™me si par ailleurs, ces m√™me entreprises (au regard de leur cr√©ation d'emplois au niveau local) pouvaient toucher une aide suppl√©mentaire via d'autres moyens que nos factures d'eau, puisque nous payons tous leur sur-consommation !!

Mais qu'en est-il des √©tablissements publics et communaux ? A Felletin, nous avons le stade avec les vestiaires du gymnase, du foot et du tennis. Nous avons des toilettes publiques, des fontaines, y compris celles du parking 100 places o√Ļ les camping-cars font la vidange et le plein gratuitement. Les √©coles, le coll√®ge, le Lyc√©e (LMB), la cantine, la salle polyvalente ainsi que la m√©diath√®que et les locaux destin√©s aux associations, aux services publics et aux organismes sociaux. Tout ce monde l√† a un compteur mais n'a pas forc√©ment conscience du prix que co√Ľte r√©ellement cette eau dite "gratuite". Pour finir par les logements "communaux" (puisqu'il n'y a plus de logements de fonction et j'ai oubli√© d'en demander le nombre !) qui sont cens√©s tous comporter un compteur d'eau entre autres et eux de recevoir la m√™me facture (ce qui m'√©tonne √©tant donn√© le ou√Į-dire sur la jouissance d'une eau dite "gratuite" !).

A savoir que la base de tous les calculs se fait sur une consommation de 120 mètres cubes soit celle d'un ménage de 4 personnes dont 2 adultes.

L'assainissement :

La part fixe de l'assainissement se retrouve dans les charges fixes du complexe Felletinois. Y compris les réparations et les demandes d'équipement.

L'unité actuelle a été conçue afin de répondre à des industries utilisant de l'eau de façon beaucoup plus intensive qu'aujourd'hui. A l'époque, une boyauderie, ainsi qu'un abattoir rejetaient beaucoup plus dans le réseau d'assainissement que la quantité d'eau prélevée aujourd'hui par les Felletinois qui conditionnement ou épandent le plus souvent cette eau. Ceci explique la taille des cuves et processus et leur vetusté amène le SIAEP à se questionner sur la recherche de la meilleure solution quant à la mise en place d'une unité de traitement plus petite. Le bureau d'études VRDO à Guéret monte un cahier des charges sur le projet d'une unité adaptée plus moderne.

Nous avons sugg√©r√© √† Mme Villemot, qui nous a fait comprendre que l'√©tude √©tait d√©j√† lanc√©e aupr√®s de VRDO, que des proc√©d√©s bien plus √©cologiques et durables pouvaient √™tre une solution √©tant donn√© la taille du projet. Nous esp√©rons que tout vote sera pr√©c√©d√© d'au moins une r√©union de la Commission sp√©cifique afin de pouvoir par exemple amener et d√©fendre des id√©es ou porter un projet moins co√Ľteux et plus durable √† l'√©tude. De la m√™me fa√ßon, nous avons soulev√© le probl√®me de l'eau potable utilis√©e dans les sanitaires alors que l'utilisation de toilettes s√®ches se modernise et conquiert de plus en plus d'entreprises, de m√©nages et de communes dans le monde, et surtout autour de nous, en Europe.

Nous espérons que cette entrevue aura été bien interprêtée et que nous sommes conscients que ce que font ces employés municipaux et ces élus, ils le font pour tous et que nous nous sentons concernés par ce qu'ils font...

A.D

 

:: haut de la fenÍtre

°¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ - Vegas 23 - ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤° °¤° °¤ ¤°